En signant un peu plus tôt durant le mois de Novembre un accord avec HTC, Apple pensait mettre fin à 10 ans de guerre des brevets. Mais encore une fois Samsung arrive pour jouer les troubles faite en demandant des détails sur cet accord. Quelques jours plus tard c’est désormais sous la pression d’un juge que la firme de Cupertino doit révéler l’accord avec HTC dans son intégralité.


Un peu plus tôt dans le mois nous vous annoncions que HTC devait reverser entre 6 et 8$ à Apple pour chaque téléphone que HTC vendait.

Par le biais de cet accord, cela veut dire qu’Apple autorise ses concurrents à utiliser des brevets (propriété d’Apple) contre des royalties.

Samsung n’appréciant pas cela, la firme sud-coréenne souhaite donc découvrir l’intégralité de cet accord, et se servir de certains éléments pour porter plainte contre Apple afin de ré-ouvrir le procès qui avait conclu à une amende d’un milliard de dollars en faveur d’Apple.