En ces temps de « crise » les opérateurs mobiles connaissent aussi des baisses de bénéfices, surtout depuis l’arrivée de Free Mobile. Néanmoins, comme nous l’annoncions hier avec les résultats trimestriels, la situation semble s’améliorer. Le groupe SFR étant dans une situation difficile, le milliardaire égyptien Naguib Sawiris a indiqué être prêt à racheter l’ensemble du groupe…


M. Sawiris connaît bien le domaine des télécommunications. il est à l’origine de la création de Wind, un grand opérateur italien, et il possède d’autres actifs dans ce secteur, notamment un opérateur en Corée du nord.

Mais cette nouvelle n’est pas accueillit à bras ouvert en France comme l’annonce le milliardaire:

« Nous regardons le dossier via l’une de nos filiales. Le problème est que les chiffres sont très élevés et que le repreneur devra être un grand groupe. S’il y a une opportunité en France, je suis là. Mais, malheureusement, on ne veut que des investisseurs français. »

La nouvelle de cet éventuel rachat a été annoncer par le journal Financial Times. L’ensemble du groupe SFR est estimé à la vente entre 13 et 14 milliards d’euros.

SFR est actuellement en ce moment en train de mener un vaste réexamen de son périmètre d’activité qui devrait l’amener à des cessions. Nous devrions donc voir des changements et nouveautés d’ici les prochains mois.

Tant que les clients ne payent pas les pots cassés…