Tim Cook, le PDG d’Apple est-il mouillé dans une affaire d’entente illégale pour ne pas débaucher des salariés d’autres grandes entreprises de la Silicon Valley? Des auditions devront déterminer si oui ou non il devra y avoir un procès.

Tim Cook et Steve Jobs
Dans cette affaire Tim Cook n’est pas le seul concerné par ces auditions demandées par le juge Lucy Koh (qui s’occupe aussi du procès Apple Samsung aux Etats-Unis) puisque nous retrouvons aussi le PDG d’Intel et le président du conseil d’administration de Google.

Pour en arriver à ces auditions la juge Lucy Koh s’est basée sur des échanges d’emails qui remonte en 2007 entre Steve Jobs et le PDG de Google.

Même si cet accord peut être jugé de bon augure entre dirigeant pour éviter des guerres d’embauche, du point de vue des salariés ces actions peuvent être interprétées de manière à nuire aux carrières et aux perspectives salariales de plusieurs de leurs salariés.

Si les informations s’avèrent exactes, un procès est prévu pour le mois de Novembre 2013 (en recours collectif) ce qui leur permettrait de représenter tous les salariés qui ont pu être affectés.

Rendez-vous au prochain épisode!