Si vous suivez l’actualité, vous avez lu que SFR et Bouygues Télécom ont malheureusement annoncés des plans de restructuration depuis le début de la semaine. De ce fait le Gouvernement souhaite limiter les dégâts et invite les syndicats de Bouygues Télécom et SFR à se réunir ensemble pour préserver les emplois.



Comme nous l’évoquions dans cet article, l’arrivé de Free Mobile dans l’hexagone a beaucoup modifié le comportement des français envers le trio Orange, SFR et Bouygues. Les consommateurs ont préféré partir chez Free (avec des forfaits attractifs) plutôt que de rester chez un opérateur historique, et en même temps économiser des milliers d’euros par an (pour une famille).

Malheureusement les opérateurs accusent le coup et licencient un grand nombre d’employés pour rester compétitif…ça fait mal!

Pour limiter l’hémorragie, Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement Productif, et Fleur Pellerin, Ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique, vont recevoir au plus vite les intersyndicales des deux opérateurs SFR et Bouygues pour limiter les licenciements et trouver des solutions pour les aménagements futurs en matière de technologie, comme la 4G.

Le but de cette réunion est de trouver une solution à ce problème de licenciements, car dans un pays comme la France, où les télécommunications sont parmi les moins chères d’Europe, et où la concurrence internationale est nulle, il est inpensable que des plans de restructuration prévoyant une forte quantité de licenciements soient mis en place (surtout à la vue des bénéfices!).

Espérons que les opérateurs et le Gouvernement arrivent à trouver un terrain d’entente…