Beaucoup d’opérateurs de téléphones sont en place sur l’hexagone français, depuis plusieurs mois nous avons entendu des rumeurs concernant le rapprochement de plusieurs sociétés gestionnaires d’un parc de téléphonie mobile. La dernière en date, un rapprochement entre le groupe SFR et Free. Une information que ne dément pas Stéphane Roussel, le PDG du groupe SFR.


Le groupe SFR cherche à être plus fort pour contrer son principal rival Orange, qui domine le marché des télécoms depuis les années 1990. Pour cela Stéphane Richard pense que le marché des télécoms français à besoin de subir une réorganisation.

« Il y a trop d’acteurs en France! Même si, à court terme, le « Freenami » est passé, regardez aux États-Unis, il y a quatre fois plus d’habitants, et quasiment le même nombre d’opérateurs. Résultat, il va y avoir des consolidations. Il faut mettre de côté Orange, qui, avec sa position dominante, ne peut acquérir de sociétés, mais si vous regardez Free, Bouygues Telecom, Numericable ou encore SFR, tout le monde peut s’allier avec tout le monde. »

Alors que Free Mobile est en ce moment sous le couvert d’un contrat le liant à Orange pour son itinérance, l’idée d’un mariage avec SFR chamboule beaucoup de choses pour le petit dernier, mais surtout pour le futur de la téléphonie française! Imaginez que Free s’allie avec SFR? Comment proposeront-ils des forfaits en commun? Ou est-ce juste une alliance pour le déploiement du réseau 4G?

Les réponses viendront dans les mois à venir…