Pour ceux d’entre vous qui nous suivent sur Facebook ou Twitter, hier nous vous avions fait part que c’était la première journée du procès entre Apple et Samsung. Ce procès qui oppose les deux géants de la téléphonie pour des histoires de brevets concernant l’iPhone, les télécommunications, mais aussi des dédommagements records à hauteur de 2 milliards d’euros demandé par Apple.


Hier était un petit peu la journée de mise en jambe pour le début de ce procès et les premières difficultés se sont fait sentir avec la sélection compliquée du jury.

Étant donné que Apple joue ce procès à domicile, la firme à la Pomme part avec un léger avantage par rapport à son concurrent. Ainsi le juge du procès a souhaité avoir un jury composé de personnes les plus neutres possibles, ayant aucun lien soit avec Apple, soit avec Samsung. Mais c’était loin d’être le cas au début!

Certains membres du jury d’origine avaient déjà de large préférence pour Apple en déclarant que la firme à la pomme faisait des produits cool! D’autres étaient ingénieurs chez Google! Tandis que d’autres membres du jury avaient de la famille qui travaillait dans l’une ou l’autre de ces compagnies! En conclusion un jury qui n’était pas très objectif dès le départ! De nouveaux membres pour le jury ont du donc être trouvé. Maintenant tout est dans l’ordre!

Le juge du proès, Mr Koh, a déclaré que Samsung ne pourrait pas présenter des dessins de prototypes de smartphones de Sony qui auraient soit disant servis pour le design de l’iPhone. En riposte, Apple a donc mis en avant des prototypes d’iPhone plus ancien que ceux de Sony! Samsung de son côté mis en avant ses brevets sur les télécommunications datant des années 90.

Dans ce procès, Apple souhaite obtenir 2 milliards d’euros de dédommagement de la part de Samsung. D’un autre côté la firme coréenne souhaite elle faire lever l’injonction temporaire de commercialisation frappant plusieurs de ses produits à travers différents pays dans le monde.

La suite au prochain épisode!