Ce n’ est plus un secret, durant la dernière décennie, Apple est devenue une entreprise incontournable, créatrice de nouvelles tendances, qui a répondu aux demandes des consommateurs en matière de smartphone, d’ ordinateur de bureau, de baladeurs… Mais pourquoi Apple surfe t il sur la vague succès?


Par Références, Apple.Inc en quelques chiffres c’ est:

  • Apple a été fondé le 1er avril 1976
  • 50.000 employés
  • CA: 45,69 milliards d’euros
  • Bénéfice: 9,83 milliards d’euros
  • Valeur de marché (mars 11): 228 milliards d’euros

1. Image is everything:
Jobs aime se tenir à l’arrière-plan, malgré l’ampleur de son entreprise. Apple a pour habitude de travailler en silence et dans le plus grand secret et ne crie jamais ses plans sur tous les toits avant leur lancement. Cette discrétion est peut-être l’une des clés de son succès.

2. Feedback is everything:
Le CEO d’Apple aime les choses simples. “Les employés reçoivent très régulièrement du feedback. Soit il est positif, soit on leur dit très clairement d’arrêter leur conneries’’, témoigne un ex-employé.

3. Communication is everything:
Le crédo de Steve Jobs est la communication. Pour chaque projet, quelle que soit son ampleur, on sait qui est le Directly Responsible Individual. Là où d’autres multinationales perdent du temps à chercher qui à fait quoi et qui est responsable, le système de DRI d’Apple règle tout de suite le problème. Tout le monde sait qui est responsable de chaque projet.

4. Focus is everything:
Steve Jobs a autrefois donné à Mike Parker, CEO de Nike, un excellent conseil: “Chez Apple, nous avons une offre d’un peu moins de 30 produits principaux. Je conseillerais à une entreprise comme Nike de se débarrasser des crappy stuff et de se concentrer sur ses meilleurs produits.” Et Jobs donne encore une autre règle d’or: “Se concentrer ne signifie pas que l’on dit oui à ce sur quoi on se concentre, cela signifie que l’on dit non aux centaines d’autres idées proposées au même moment.”

5. Specialization is everything:
Une autre stratégie toute simple mais très efficace employée par Steve Jobs est de ‘mettre les bonnes personnes à la bonne place’. Jobs ne croit pas en la structure habituelle de management qui, selon lui, ‘mènent uniquement à de petites îles’, problème que l’on peut éviter en laissant tout simplement chacun faire ce en quoi il est doué. Chez Apple, personne ne doit faire des choses qui sortent de son expertise.