Dans le petit monde des opérateurs, le groupe Bouygues Telecom avait porté plainte contre les géants Orange et SFR pour avoir pratiquer des remises à leurs clients. Des gestes que Bouygues Telecom juge comme étant anti-concurrentielles, et souhaiterait que des amendes soient infligées à Orange et SFR.


Cette affaire porte sur des faits qui remontent à plusieurs années lorsque Orange et SFR proposaient des remises tarifaires à leurs abonnés.

Par exemple lorsque qu’Orange offrait 3 numéros en illimité, mais uniquement si les correspondants disposaient également d’un abonnement Orange (idem pour les offres chez SFR).

Ce type de pratique incitent les familles et les groupes d’amis à tous prendre un abonnement chez le même opérateur. Une pratique jugée anti-concurrentielle par Bouygues Telecom, et qui s’estime ainsi lésé dans l’affaire.

C’est donc aujourd’hui que l’Autorité de la concurrence a rendu sa décision, Orange et SFR sont jugés coupables. Une lourde amende de 183,1 millions d’euros doit être payée (117 millions pour Orange et 66 millions pour SFR).

Le communiqué de l’Autorité de la Concurrence est visible sur cette page.