Vendredi après midi, Orange, ainsi que certains abonnés Free Mobile et des MVNO (comme Virgin) connaissait de fortes perturbations pour passer des appels, envoyer des SMS et surfer sur internet depuis leur iPhone. Dans les 12h qui ont suivi, Orange a pu réparer la panne et à communiquer sur cet incident. Et enfin moins de 24h après le début de la panne, Stéphane Richard, le PDG de Orange, donne une conférence de presse et annonce des compensations pour tous les clients.


Stéphane Richard indique durant la conférence les raisons de cet incident:

« Il s’agit d’une panne logicielle qui a affecté les équipements coeur du réseau et notamment les ordinateurs qui gèrent la signalisation des appels. C’est près de 80% des abonnés d’Orange qui ont été toucher. »

Orange mène actuellement un audit complet des procédures de sécurité des réseaux après cet incident qualifié de «rarissime».

Mais le moment fort de cet conférence de presse est l’annonce de dédommagements pour l’ensemble des abonnés.

Voici les dédommagements:
     -Une journée de communication gratuite à la rentrée
     -Pour tous les clients qui ont actuellement un forfait illimité, un giga octet de trafic de données internet mobile, à prendre sur l’ensemble du mois de septembre
     -Une place de cinéma gratuite pendant toute la semaine de la rentrée scolaire

Ce dédommagement sera étendu aux clients de Free mobile, ainsi qu’aux opérateurs virtuels (MVNO) qui utilisent le réseau Orange, comme par exemple Virgin.

Tous les clients concernés par ces indemnisations doivent (ou c’est peut être déjà fait) recevoir un SMS expliquant le jour de gratuité et l’indemnisation en détail.

Même si cet incident n’affecte nullement la qualité du réseau d’Orange, et qu’il est rarissime, cet événement soulève beaucoup de questions sur les capacités des réseaux téléphoniques à supporter un nombre important de terminaux et de communications en même temps. Arrivons-nous à saturation?

Qu’en pensez-vous?