Si vous avez raté le début de l’histoire, vous pouvez lire les débuts du hack dans cet article, puis la réaction d’Apple avec les explications dans celui ci. Et aujourd’hui, une semaine après la première mise en ligne de la vidéo montrant comment hacker l’AppStore, Apple offre, ou plutôt demande, aux développeurs, de mettre en place une nouvelle solution.


Apple a expliqué que dans chaque extrait de transaction se trouvait un identifiant unique, celui ci semble être lié étroitement avec l’UDID des iDevices (identifiant unique permettant de retrouver un iDevice).

Suite à cette analyse Apple a fait de nouveau savoir aux développeurs de cesser d’utiliser l’UDID pour identifier un utilisateur et de trouver une autre solution afin de respecter l’anonymat des possesseurs d’iDevices.

Une solution qui semble difficile à mettre en place car il faut trouver une autre façon d’identifier un iDevice, ce qui n’est pas facile sans briser la confidentialité des clients de la Pomme!

Apple montre une nouvelle fois qu’il faut protéger la poule aux oeufs d’or, mais dans ce cas la firme à la Pomme n’offre pas vraiment de solution, mais demande aux développeurs d’en trouver une!