Depuis l’arrivée de Free Mobile au début de l’année 2012 le paysage de la téléphonie mobile a changé, c’est indéniable. Maintenant il faut s’adapter, une chose bien difficile à faire pour le trio historique Orange, SFR et Bouygues… surtout quand le Gouvernement donne son avis et ses plans!


Quelques mois auparavant, se sont les Ministres Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin qui avaient reçu les dirigeants des opérateurs français afin de proposer des solutions et d’envisager sereinement l’avenir, notamment au niveau des emplois.

Aujourd’hui le Gouvernement a dévoilé son nouveau plan pour les télécoms français, il est composé de 5 grandes mesures.

     Mesure 1: Les opérateurs vont devoir investir dans les réseaux 3G et 4G, et de manière transparente, avec la mise en place d’un observatoire des investissements et des déploiements dans les réseaux mobiles (il fonctionnera conjointement avec l’Agence nationale des fréquences et l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes).

     Mesure 2: Le déploiement des réseaux doit être uniforme sur l’ensemble du territoire français. Ainsi tout le monde sera couvert de la même manière. Pour la couverture des territoires les moins rentables (difficile d’accès et peu de personnes), une mutualisation peut être envisagée sous la forme d’accords d’itinérance ou de partage des frais d’installation des antennes.

     Mesure 3: Le Gouvernement va s’investir dans la déploiement des fréquences 4G! Ce qui permettra aussi la création d’emploi sur le sol français pour monter les réseaux et antennes. Trois grands projets pour les mois à venir sur les fréquences 2,6GHz pour lancer la 4G, les fréquences 800MHz où un problème de brouillage des ondes TNT est à régler, et enfin les fréquences 1800MHz qui doivent être reconverties pour être compatibles avec la 4G et surtout l’iPhone 5.

     Mesure 4: Conserver, et créer des emplois en France! Ainsi qu’augmenter la qualité de service dans la relation client (un peu comme SFR l’a fait dans les nouveaux forfaits avec des paliers).

     Mesure 5: La sécurisation de la vente de mobiles subventionnés (une fraude que nous pointions du doigt dans cet article), soit en changeant le modèle économique de subventionnement des terminaux, soit en mettant une modération sur le rythme de renouvellement des terminaux.

Que pensez-vous de ces nouvelles mesures?