Après plusieurs jours passés sous saisie judiciaire, le yacht du défunt Steve Jobs peut enfin reprendre la mer après que les héritiers de la famille Jobs est trouvé un accord avec le designer français Philippe Starck.


Cet accord, bien entendu financier, a été annoncé par l’avocat néerlandais de la famille Jobs.

Le litige se situait au niveau de factures impayées, mais aussi sur le montant des factures.

Comme aucun contrat, ni devis n’a été établit entre Jobs et Starck, il est difficile pour le designer français de réclamer de l’argent à la famille.

De son côté le designer français voulait être payé 9 millions d’euros, tandis que la famille Jobs offrait 6% du montant total de la construction du bateau (soit 6 millions d’euros).

Une différence qui a mené à la saisie du yacht un peu plus tôt dans le mois.

Désormais un accord a été trouvé entre les deux parties, et de l’argent (garantie) a été déposé par la famille Jobs sur un compte bancaire afin que le bateau puisse prendre la mer.

Le montant des garanties n’ont pas été communiqué…