Nous en parlions il y a quelques semaines dans cet article, c’est désormais officiel par l’intermédiaire de Kodak en personne. Les 1100 brevets ont été vendus à des grands groupes mondiaux, acteurs du secteur informatique.


Dans un communiqué Kodak indique que le portefeuille des brevets va revenir à un consortium qui est réparti entre les sociétés spécialisées dans la gestion de brevets RPX Corporation et Intellectual Ventures.

Entre autre, les compagnies derrières sont:

  • Apple
  • Microsoft
  • Google
  • Facebook
  • Amazon
  • Blackberry RIM
  • Samsung
  • HTC
  • Huawei
  • Fujifilm
  • Shutterfly

Voici un commentaire du PDG de chez Kodak:

« La monétisation des brevets est une autre étape importante vers notre sortie de faillite. Nos progrès se sont accélérés dans les dernières semaines. »

Si Kodak a décidé de se séparer de ses brevets, ce n’est pas par pur plaisir mais pour se sauver de liquidation. Pour rappel, la marque emblématique de la photographie a déposé le bilan le 19 janvier dernier, après 131 ans d’existence!

A l’heure actuelle Kodak essaye de sauver les meubles avec des restructurations, en cédant des actifs ou en abandonnant des secteurs d’activités.

La vente de ses brevets va beaucoup aider Kodak dans la recherche de trésorerie, mais malheureusement le chemin est encore long pour revenir sur le devant de la scène et être un acteur important dans la photographie.