Un peu plus tôt au début de l’année nous vous avions relaté les faits. Wang, jeune homme chinois de 17 ans avait vendu un de ses reins (pour 2500 euros) au marché noir pour s’acheter un iPhone et un iPad. Mais voilà, un peu plus d’un an après Wang est dans un état de santé très précaire, et comme vous vous en doutez, il n’a pas d’argent pour s’acheter des traitements. Il réclame près de 300 millions de dollars de dommages et intérêts auprès de ces trafiquants d’organes.


Le dépôt de plainte a été rapporté par l’agence de presse officielle Chine Nouvelle qui indique que le jeune homme est au plus mal et qu’il souhaite obtenir des dédommagements financiers pour le préjudice qu’il subit à l’heure actuelle.

Le procès aura lieu dans les semaines à venir et verra Wang opposer à cinq personnes inculpées de blessure intentionnelle (dont le chirurgien qui a participé à l’opération), et qui risquent jusqu’à 10 ans de prison.

Malheureusement cet argent ne lui ramènera pas son rein, et peut être pas une meilleure santé…