Après Xavier Niel qui défend son réseau Free Mobile, c’est maintenant au tour de Stéphane Richard, le PDG de Orange de défendre l’accord d’itinérance qui a été établit entre l’opérateur historique (Orange) et le petit dernier Free Mobile.

Xavier Niel Stephane Richard
Voici les commentaires de Stéphane Richard:

« On n’est pas assez idiot pour aller faire un cadeau à celui qui nous taille des croupières. Les chiffres le démontreront clairement, entre nos recettes de l’itinérance et leur nombre d’abonnés, il suffira de faire une division, on ne brade pas l’Internet mobile» et d’ajouter «oui, on s’en met plein les poches avec l’itinérance de Free. C’est une décision prise dans l’intérêt des actionnaires de France Télécom. Nous sommes une entreprise commerciale privée, pas la direction générale des télécoms.

Si on dit qu’on arrête au bout de 5 ans et que, techniquement, Free n’est pas en mesure d’assurer un réseau complet, on verra bien, si on coupe le robinet, que diront les millions de Français abonnés à Free Mobile? »

Des déclarations qui interviennent peu de temps après que Free Mobile ai signé un accord d’itinérance avec SFR concernant le réseau 4G en France.

Maintenant il ne reste plus qu’à voir le développement que suit Free Mobile, notamment dans l’implantation de nouvelles antennes en France, et surtout dans les zones de faible densité de population.