Beaucoup pointé du doigt depuis son lancement en Janvier 2012, l’opérateur Free Mobile, filiale du groupe Iliad est accusé de tuer les emplois du secteur des télécoms. Réalité ou fiction? Une nouvelle étude montre que l’impact de Free Mobile sur du long terme peut créer 30 000 nouveaux emplois et redonner du pouvoir d’achat aux français.


Pour ce qui est de la question du pouvoir d’achat, c’est indéniable! Free Mobile avec ses offres low-cost à diminuer de presque moitié la facture mobile des français. Chiffres à l’appui, les 3,6 millions d’abonnés Free Mobile ont économisé en moyenne 16 euros par mois. Au total sur un an cela représente 345 millions d’euros de pouvoir d’achat en plus redistribué aux familles! Des baisses de tarifs qui ont aussi affectés les autres opérateurs historiques ce qui a permis un gain de pouvoir d’achat de 1,386 milliard d’euros, soit au total, 1,731 milliard!

Donc cette année nous dépenserons 1,731 milliard d’euros en moins dans nos forfaits mobiles! Un résultat énorme!

Maintenant pour la création d’emploi. Free Mobile a-t-il tué des emplois, ou va-t-il en créer? Dans une étude menée par Augustin Landier, de la Toulouse School of Economics; et David Thesmar, professeur à HEC et membre du Conseil d’analyse économique, Free Mobile pourrait créer 30 000 nouveaux emplois sur du long terme.

Les deux économistes concluent:

« L’idée que la concurrence détruit des emplois n’est pas très naturelle en théorie économique.

Le débat ne s’est porté que sur les télécoms, comme s’il s’agissait d’un monde fini. Le consommateur a été laissé de côté, ainsi que les autres secteurs de l’économie. Or, quand on redonne 2 milliards d’euros de pouvoir d’achat aux ménages, cela a des répercussions positives sur la consommation, l’investissement et l’emploi dans le reste de l’économie.

L’irruption de cet acteur low-cost et l’impact macroéconomique de l’attribution de la quatrième licence mobile doit provoquer un choc de demande: Free Mobile libère du pouvoir d’achat pour les consommateurs, dans une économie par ailleurs déprimée, ce qui se traduit par des embauches pour répondre à la demande. »

Donc Free Mobile a bien un impact positif sur l’économie française! Un impact qui peut créer au minimum 16 000 emplois sur les prochains mois, et allant jusqu’à 30 000 nouveaux postes sur du long terme dans une perspective économique favorable.