Dans une interview accordé au magazine Capital paru hier, Xavier Niel, PDG du groupe Iliad (Free Mobile) annonce avoir porté plainte contre SFR auprès du Tribunal de commerce de Paris pour concurrence déloyale.


Mais pour quelle raison porter plainte pour concurrence déloyale? A cause des terminaux subventionnés que Xavier Niel considère comme un crédit à la consommation déguisé.

Xavier Niel explique par ses mots:

« Le fait de commercialiser des terminaux à bas prix en échange d’un engagement sur 12 ou 24 mois revient à pratiquer un taux d’usure de 300% ou 400% à l’insu du consommateur. »

Pour ceux qui ne connaissent pas exactement le taux d’usure, en voici une définition sur le site de la Banque de France.

Xavier avance les faits qui sont constatés lors de la prise de forfait avec engagement de 12 ou 24 mois. Ces abonnements pour l’achat d’un iPhone récent dépassent donc largement les 20,64 % dictés par la Banque de France. Nous sommes donc en présence d’une infraction selon Xavier Niel, et le pire est que la vente de terminaux subventionnés représente 90% des ventes en France!

Xavier Niel souhaite donc agir, et vite, en attaquant en premier le groupe SFR, et peut être bientôt Bouygues. Mais osera-t-il attaquer Orange, son copain de réseau?! La solution pour le PDG du groupe Free Mobile est de pratiquer le crédit à taux fixe (comme le fait Free).

En tout cas nous devons nous attendre à voir de nouveau des modifications dans le paysage français de la téléphonie mobile d’ici les quelques semaines, d’autant plus que le Gouvernement met son nez dedans.