Une des conditions pour que Free Mobile entre dans la danse de opérateurs était de pouvoir devenir autonome dans le temps du point de vue de son réseau téléphonique. Au départ Free Mobile devait assurer au minimum 30% des communications avec son propre réseau. Maintenant Free continu de s’agrandir en installant des nouvelles antennes, c’est dans ce but qu’un nouveau contrat de fabrication de 500 antennes relais vient d’être signé!


Free a signé ce nouveau contrat avec l’entreprise bretonne Kyemo. Le deal porte sur la fabrication de 500 nouvelles antennes relais compatibles avec la 3G, mais aussi la 4G. Une bonne nouvelle pour tous les abonnés qui souhaitent basculer sur la 4G à terme!

Ce chiffre de 500 antennes relais représente « seulement » 20% des objectifs (et obligations) de Free Mobile pour tenir ces engagements de déploiement envers le Gouvernement Français.

Ces nouvelles « antennes-tubes » made in France ont la particularité d’être de petit diamètre et adaptable sur les toits, paysages…

Voici les propos de Bruno Baciotti, créateur de l’entreprise Kyemo:

« Proposer des antennes-tubes en 3G et 4G de 2,10 m de long et de 30 cm de diamètre en maîtrisant les contraintes techniques inhérentes à cette taille : nous sommes les seuls à le proposer sur le marché. Elles sont à 60% bretonnes: nos fournisseurs en matériaux sont basés à Brest, Rennes, La Forêt-Fouesnant. Et notre principal sous-traitant, Breizélec, à Châteaulin. »

Un contrat en or pour l’entreprise Kyemo qui assure un beau chiffre d’affaire pour les mois à venir, avec une estimation entre 3 et 4 millions d’€uros! Pas mal! 😉