Avec l’iPad Mini Apple repousse encore un peu plus les limites de la finesse, Phil Schiller va même jusqu’à indiquer que la batterie qui équipe ce nouvel iPad Mini est la plus fine jamais conçue et construite par Apple. Toute cette finesse c’est bien, mais avec des bords aussi fin que se passe-t-il si nous avons plusieurs doigts en contact avec l’écran?


Si vous disposez déjà d’un iPhone, ou iPad, vous avez surement déjà constaté que lorsqu’une partie de nos doigts touche l’écran, il est alors impossible de faire une quelconque action sur l’écran avec l’autre main.

Le problème avec cet iPad Mini c’est que ses bords sont si fins qu’il est très vite possible que lorsque nous le tenons en main, une partie de nos doigts touche l’écran, et nous empêche de réaliser les actions que nous souhaitons comme ouvrir une application, surfer sur internet…

Un problème auquel les ingénieurs semblent avoir déjà pensé, puisque Apple a annoncé que l’appareil sait faire la différence entre le pouce que vous posez avec une intention particulière et le pouce que vous posez tout simplement, c’est un détail fait pour qu’on ne le remarque pas.

Voici une vidéo de test après la Keynote:

Malheureusement lors des premiers tests après la Keynote le système ne semble pas terriblement fonctionner lorsque nous voyons le journaliste de The Verge retourner l’iPad Mini et que le Springboard passe vers la page Spotlight… Alors est ce que iOS a détecté cette action comme étant volontaire? Des tests plus poussés nous le dirons!