Apple va se retrouver une nouvelle fois devant les tribunaux américains d’ici peu suite à une action collective devant une cour Californienne. La raison, l’exclusivité de l’iPhone 5 à l’opérateur AT&T avec la mise en place d’un verrou logiciel, le simlockage!


Le simlockage est un phénomène bien connut en France. Lorsque nous achetons un iPhone auprès d’un opérateur, il est simlocker, c’est à dire que nous pouvons l’utiliser uniquement avec cet opérateur. Après trois mois, nous pouvons demander une désimlockage officiel, et gratuit.

Aux Etats-Unis, deux plaignants attaquent Apple car pour eux ce verrouillage est une infraction à la loi Sherman Act sur le monopole et au Digital Millenium Copyright Act (qui indique qu’un propriétaire de téléphone peut le modifier afin de choisir son opérateur).

Le but de cette action est d’empêcher Apple de simlocker les iPhone lorsqu’ils sont déjà vendus (comme en France après trois mois d’utilisation), et que les emballages d’iPhone indiquent clairement que le produit est simlocker ou non.

Pour la première requête, en France cela n’a pas beaucoup d’intérêt puisque la loi de désimlockage (loi Chatel) est claire là dessus. Par contre pour la deuxième, demandant d’indiquer sur l’emballage si un iPhone est simlocker ou non, je trouve cette idée assez intéressante à mettre en place en France, ainsi qu’un guide sur le désimlockage.

Quel est votre avis?