Depuis début Septembre 2012, en un peu moins de deux mois, l’action Apple a perdu 20% de sa valeur. Même si la firme de Cupertino reste toujours la première capitalisation boursière mondiale, la confiance des investisseurs s’effrite au fil des jours. Apple a-t-elle besoin d’un nouveau souffle?


D’un côté nous avons des événements difficiles comme la médiocre qualité de l’application Plans, le lancement de l’iPad 4 Rétina sans nouveauté (à part le rafraichissement du processeur et du port Lightning), et surtout la refonte totale de l’organisation à la tête d’Apple.

De l’autre nous avons des chiffres de ventes impressionnants et des records! L’iPhone 5 s’est vendu à 5 millions d’exemplaires en un week-end, les nouvelles versions d’iPod connaissent le succès, et l’iPad Mini ainsi que l’iPad 4 Rétina se sont vendus à 3 millions d’exemplaires en un week-end!

Des chiffres qui devraient permettre à Apple d’annoncer un nouveau trimestre avec des ventes records, et par conséquence un Chiffre d’Affaire encore plus important (50 milliards de dollars attendus). Quant aux bénéfices, celui-ci peut être stable ou en légère hausse, Apple ayant déjà annoncé d’importants investissements et des dépenses pour les lancements de tous ces nouveaux produits.

Alors pourquoi l’action Apple réalise une descente de plus de 20% en si peu de temps?

La Bourse est un système difficilement compréhensible, une simple rumeur peut donner un coup de boost au cours, comme le faire dégringoler. A l’inverse des robots peuvent faire vaciller l’action s’en rapport avec les événements actuels (par exemple l’annonce des résultats trimestriels). Chaque baisse majeure de l’action d’Apple a toujours été suivie par une croissance à la hausse quelques semaines plus tard, donc rien d’inquiétant.

Autre influence de taille, celles des rumeurs sur l’annonce de nouveaux produits. Depuis plus d’un an nous attendons une Apple TV révolutionnaire, une iTV. Malheureusement elle ne sortira pas cette année (si elle sort un jour!). Cette iTV était le signe d’une innovation, voir d’une révolution? Des négociations difficiles avec Hollywood seraient à l’origine d’une sortie repoussée à 2013.

Mais alors est-ce qu’Apple est en panne d’innovation comme Steve Wozniak semblait l’indiquer dans son discours de lundi à Bruxelles?

C’est possible qu’Apple soit actuellement en « crise d’innovation ». Le temps que la nouvelle organisation prenne bien ses marques, et nous devrions découvrir de belles nouveautés en 2013 avec au programme un iPhone 5S, un iPad Mini Rétina, et des produits surprenants!

Pour Michael Gartenberg, directeur de recherche chez Gartner:

« Apple a toujours réussi à moins dépenser que les autres en se concentrant sur le bon produit. Avec plus de 100 milliards de cash disponible, Apple a également de quoi racheter n’importe quelle startup innovante. »

Encore un peu de patience, nous devrions en savoir d’avantage après les fêtes de fin d’année!