L’année 2012 a été un véritable chamboulement dans le domaine de la téléphonie française avec l’arrivée de Free Mobile et de son forfait low-cost. Aujourd’hui une récente étude du cabinet GfK montre l’incidence que Free a pu avoir sur le mode de consommation des téléphones mobiles en France. Désormais c’est 15% des téléphones qui sont vendus sans abonnements.

iPhone
Malgré que le marché global des téléphones mobiles se soit rétracté de 6% en 2012 avec 22,9 millions d’unités vendues, la part des smartphones est en augmentation de 18% avec 13,5 millions de smartphones vendus en 2012.

Avec l’arrivée de Free Mobile et de son offre sans engagement, tous les opérateurs de France ont suivi ce système. Mais qui dit offre sans engagement, dit aussi mobile non subventionné. De ce fait la part d’achat des mobiles non subventionnés a augmenté fortement et représente désormais 15% du marché (et 46% sont des smartphones).

D’autre part le cabinet GfK montre que les achats de mobiles et forfait ne sont plus obligatoirement dans des boutiques opérateurs, mais que les supermarchés prennent de plus en plus de part de marché, comme les sites de commerces en ligne qui proposent des forfaits dit de « MVNO ».