Les résultats du second trimestre de Free Mobile (du groupe Iliad) ont été publié, et en à peine 6 mois Free a conquit 5,4% du marché des offres mobiles françaises avec 3,6 millions d’abonnés (dont 1 millions en plus au second trimestre)!


Le directeur financier Thomas Reynaud a lui même commenté:

« C’est le meilleur semestre de l’histoire de Free en termes de recrutements! On bénéficie désormais de notre nouveau statut d’opérateur intégré fixe-mobile avec des synergies de coûts, des synergies de revenus. »

Sur les six premiers mois de l’année, le groupe Iliad enregistre un chiffre d’affaires à 1,44 milliard d’euros en hausse de 39%, et bien au dessus des attentes du marché.

Pour le moment aucun communiqué n’a été donné pour indiquer la répartition des offres entre le forfait à 2 euros et celui à 19,90 euros, même si Free indique avoir « une bonne répartition entre les différents types de forfaits ».

Free Mobile, et son PDG Xavier Niel, semble avoir trouvé ici un nouveau secteur lucratif pour satisfaire à un besoin important de la part des clients (nous), tout en contentant les investisseurs, mais aussi le marché comme le montre l’action Iliad qui est grimpé à 120 euros (soit une augmentation de +26% en six mois) pour obtenir une capitalisation boursière de 6,9 milliards d’euros, devant celle de Bouygues Telecom à 6,1 milliards d’euros.